Carah

nlen

Synergie transfrontalière dans la conception d’outils innovants d’aide à la décision pour promouvoir la protection intégrée contre les principales maladies fongiques foliaires de la pomme de terre

La culture de la pomme de terre a des retombées économiques considérables dans les trois versants de la région concernée par l'Interreg (France, Wallonie et Flandre). En effet, cette production alimente toute une filière commerciale regroupant producteurs, obtenteurs, négociants, sociétés phytopharmaceutiques et industries de transformation. Pour assurer la durabilité de cette production, tant en termes de compétitivité économique que de respect des enjeux environnementaux, il convient d'optimiser au maximum la protection des cultures et plus particulièrement de maîtriser les pathogènes fongiques foliaires dont l'impact économique est prépondérant sur la production primaire.

Le projet SYTRANSPOM se propose de rassembler l'expertise transfrontalière de quatre partenaires en vue de développer et/ou améliorer les systèmes de conseils agronomiques visant à promouvoir la lutte contre ces pathogènes. La réalisation du projet repose sur plusieurs actions principales dont

(1) la création d'une plate-forme de collaboration transfrontalière afin de centraliser des informations existantes détenues par les partenaires (données pédoclimatiques, phytotechnie...) et de l'enrichir de données nouvelles issues des expérimentations de terrain, des résultats expérimentaux de laboratoire et de données provenant de l'agriculture de précision comme les mesures de réflectance foliaire, la fluorométrie ou encore les données climatiques prévisionnelles ;

(2) le développement de nouvelles méthodes moléculaires (méthodes de détection et analyses quantitatives) pour caractériser les pathogènes fongiques du feuillage ;

(3) la mise en place d'essais expérimentaux en champ pour obtenir, avec le support des analyses en biologie moléculaire, un diagnostic précoce des infections, le suivi du développement des maladies et l'amélioration des méthodes de protection ;

(4) le développement d'un système complet d'aide à la décision (SAD) intégrant les systèmes d'avertissement de plusieurs pathogènes foliaires.

La réalisation de ce projet implique une approche pluridisciplinaire de la problématique nécessitant la participation d'équipes d'agronomes de terrain, de spécialistes en phytopathologie, en biologie moléculaire et d'informaticiens. L'équipe transfrontalière sera composée de membres du CARAH, d'ARVALIS, du PCA, d'INAGRO. D'autres partenaires seront également associés au projet, tels que la station de Boigneville d'ARVALIS, les Chambres d'agriculture, lesquels faciliteront la communication des résultats vers le monde agricole.

 

Sytranspom poster image

Cliquez pour agrandir

 

201811 Sytranspom Arvalis

Extrait du rapport d'activités 2017-2018 d'Arvalis