Carah

nlen

A partir des années 50, la Province de Hainaut s’est progressivement investie dans diverses activités en soutien aux secteurs agricole et forestier, ou plus généralement au développement rural, et cela en parallèle à l’enseignement agricole mis en place au début du XXème siècle.

La Ferme Expérimentale et Pédagogique fut le premier élément de cet ensemble, très vite rejointe par les laboratoires d’essais puis les services d’économie et d’information. Les services agricoles provinciaux constituent actuellement au sein de l’administration provinciale une institution appelée Centre pour la Recherche, l’Economie et la Promotion Agricole (C.R.E.P.A.).

Vu le déploiement de certaines des activités entreprises, apparut  la nécessité de faire bénéficier ces services d’une structure juridique complémentaire à l’administration provinciale et facilitant la gestion financière journalière. C’est ainsi que la Province décida de créer une asbl, le « Centre Agronomique de Recherches Appliquées du Hainaut », et définit dans une convention les bases de la collaboration entre le C.A.R.A.H. et le CREPA. En 2005, pour répondre à l’évolution du secteur, le C.A.R.A.H. asbl a pris l’appellation de « Centre pour l’Agronomie et l’Agro-industrie de la Province de Hainaut ».

Communément, l’appellation « Institut agricole d’Ath » recouvre l’ensemble du site de la rue Paul Pastur (étendu au n°10 rue de la Sucrerie toute proche, au n°1 rue de l’Académie à Maffle et à la Ferme expérimentale et pédagogique) hébergeant le CARAH, le CREPA et les écoles agronomiques provinciales.

En 2012, une réorganisation du cadre provincial a conduit au rapprochement des services du CARAH-CREPA avec 3 autres laboratoires provinciaux (CRECIT à Tournai, HVS à Mons et CEPESI à Charleroi) et le service Hainaut-Développement de Mons, le tout formant Hainaut-Développement Territorial, HDT, et comportant  un réseau de laboratoires, Hainaut-Analyses, HA.

 Image historique