Carah

nlen

en

Fin avril, Valentine Damanet et Maxime Bonnave, du service expérimentations du CARAH, sont partis en mission dans la province de Chongqing, en république populaire de Chine. Ils ont participé en tant que principaux formateurs à une semaine de cours sur la culture de la pomme de terre. Cette formation s’inscrit dans le cadre d’une collaboration de longue date avec les autorités publiques locales. Les différentes thématiques abordées étaient la lutte contre le mildiou, maladie problématique au niveau mondial pour la pomme de terre, les risques et bonnes pratiques d’emploi des pesticides et l’importance de la gestion du pH des sols.

 

Training class Wuxi Carah China

 

Cette formation a été un grand succès puisque pas moins de 70 personnes provenant de 10 provinces de Chine différentes y ont assisté. Une belle reconnaissance pour un travail de collaboration de longue haleine entre le CARAH et le comté de Wuxi.

 

Group picture Wuxi Carah training class China

 

En marge de cette formation, les agents du CARAH ont pu constater la parfaite installation d’un essai mis au point conjointement, visant à mesurer les effets d’un chaulage et d’une fertilisation magnésienne sur le rendement de la pomme de terre. En effet, suite à des analyses de sols réalisées dans les laboratoires du CARAH, des pH extrêmement bas ont été mis en évidence, pouvant fortement limiter la disponibilité des éléments minéraux nécessaires au bon développement des plantes.

 

Fieldwork potato Wuxi Carah China 2

 

D’autres évènements marqueront notre collaboration cette année, à commencer par la visite de Michel Van Koninckxloo, directeur scientifique du CARAH et de Martine Gadenne, début juin. Par la suite, deux autres formations, en Belgique et en Chine, seront organisées, respectivement en juillet et septembre.